18.7.14

Bishkek #2















Matinée sur le splendide marché de Bishkek où l'on trouve de magnifiques épices, des fruits & des légumes appétissants et toujours joliment présentes. Nous avons déjeuné dans un petit resto du marché et yann et noah on fait une infidélité à notre coiffeuse marion en remettant leur tête à deux coiffeuses kirghizes.

16.7.14

en juillet {2014}




ris d'agneau, anchois, oignon rouge

magret de canard, sucrine, salicornes


abricot du roussillon, amandes fraîches, glace à la Reine des prés, basilica thaï, biscuit

 



… nous avons fêté les 7 ans de tristan. Dit au revoir à isabel&thomas en partance pour une nouvelle vie à bordeaux.
J'ai été très touchée par Boyhood, tourné avec les mêmes comédiens sur une période de 12 ans. On suit la vie de Menson, 6 ans au début du film, 18 à la fin. Chronique familiale, film sur le temps qui passe. Superbe. Les Combattants, premier film de Thomas Cailley, avec les géniaux Adèle Haenel et Kevin Azaïs m'a beaucoup plu. Une très belle histoire d'amour entre un garçon doux et réfléchi et une boule d'énergie. C'est drôle et émouvant en même temps.
Avec un peu de retard, nous sommes allés voir Black Coal, polar chinois. Magnifiquement filmé. Certains plans ressemblent à des peintures.
J'ai enfin pu réserver une table un midi chez Septime pour une petite occasion à fêter à deux. Je me méfie un peu des restos à la mode mais nous avons été épatés par la cuisine de Bertrand Grébaut qui n'a pas volé son étoile. Relire  ici l'article des Inrock. Prix plus que raisonnable pour la qualité : 28€ le midi (entrée-plat-dessert) mais les prix augmenteront en septembre. Déco sobre, épurée, parfaite. Service très sympa, pas guindé, décontracté juste ce qu'il faut. Super adresse.
J'ai mis un peu de temps à lire Ils vivent la nuit, de Dennis Lehane, offert par tristan pour la fête des mères (sur les conseils de son papa) car je l'ai commencé à une période où je n'avais guère le temps de bouquiner et je l'ai fait traîner. Mais j'ai profité de quatre jours tranquilles dans le Sud pour me plonger vraiment dedans et j'ai été emballée! Une histoire de gangsters à Boston, en Floride, à Cuba, pendant la prohibition et un héros atypique et attachant, Joe, qui se définit non pas comme un gangster mais comme un hors-la-loi et la différence est de taille. Un génial roman, suite d'Un pays à l'aube, que je vais lire à la rentrée. Il y a quelques années, j'avais lu du même auteur plusieurs des aventures de Gennaro et de la flamboyante Kenzie qui m'ont laissé un grand souvenir (Un dernier verre avant la guerre, Ténèbres prenez-moi la main, Gone Baby Gone…). La critique du Monde à lire ICI. C'est à la librairie Terminus Polar que Tristan a acheté son cadeau. Une librairie spécialisée dans le polar/roman noir/policier/thriller qui a bien du mal à s'en sortir. Ils envisagent la fermeture si les ventes ne décollent pas. Si vous avez des polars à acheter avant les vacances, je vous conseille de passer les voir. Je reparlerai bientôt ici de livres que yann a achetés sur leurs conseils. Pour faire un tour sur leur site, c'est par ICI.
Et sinon, le grand départ approche…

Au ciné :
Black Coal, d'Yi Nian Diao, sorti le 11 juin.
Boyhood, de Richard Linklater, en salle le 23 juillet. Avec Ellar Coltrane, Patricia Arquette.
Les Combattants, de Thomas Cailley, en salle le 20 août.


A lire :
Ils vivent la nuit, de Dennis Lehane,  Rivages, mai 2014, 9€

Se régaler :
Septime, 80 rue de Charonne, Paris 11e
01 43 67 38 29
Les réservations sont ouvertes 3 semaines avant la date souhaitée. Téléphoner (en insistant) dès 10h. Réservation possible sur internet mais plus difficile.
Fermé le samedi et le dimanche, ainsi que le lundi midi.

6.7.14

sur mon canapé il y a #1



{Isabel, Thomas & Valentina, samedi 5 juillet}

Cela fait un long moment que j'ai interrompu la série "dans ma cuisine il y a…". Samedi, j'ai eu envie de photographier nos amis Isabel & Thomas (et leurs jolie Valentina) que nous avions invités à prendre un petit-déj entre deux cartons : ils partent vivre à bordeaux.
Pourquoi pas le début d'une nouvelle série?

30.6.14

en juin {2014}




Début juin, je suis tombée amoureuse de Copenhague et de son art de vivre. Trois jours de rêve à deux dans un appartement que l'on aurait pu trouver ICI.

Au théâtre, on a bien ri avec Noah et Marius devant Le mariage forcé, à l'Akteon. Le texte de Molière mais une mise en scène décalée et irrésistible. Génial à partir de 10-11 ans. On fréquentait surtout ce théâtre pour ses spectacles enfants, mais ça y est, on a pris l'abonnement pour les spectacles adultes

Au cinéma, Albert à l'Ouest  offre un bon moment de détente : grosse comédie à l'humour très régressif, mais quand c'est fait avec autant de talent on ne peut que se laisser aller. C'est aussi un vrai western et une très jolie comédie romantique. L'humour ne nuit ni au suspens ni à l'émotion et c'est une vraie gageure.
Je me suis avancée pour la rentrée en allant voir - dans un genre radicalement différent - Hippocrate. Un film qui fait marrer, pleurer tout en dénonçant la situation catastrophique des hôpitaux en France. Le film aborde plusieurs thèmes (ranimer/laisser partir ; les conditions de travail des infirmières ; la direction des hôpitaux aux mains de gestionnaires, la situation précaire des médecins étrangers, la formation des internes etc…). Cela donne parfois une impression de catalogue mais on pardonne volontiers ce petit défaut au réalisateur. Il y a une humanité folle dans son film, de l'humour, de la fantaisie. On est presque dans le documentaire par moment. Et en même temps dans du vrai cinéma de fiction avec des personnages forts. Reda Kateb est génial et cela fait bien plaisir de voir Vincent Lacoste dans un registre différent. J'ai adoré retrouver Félix Moati, repéré dans le charmant Libre et assoupi.

Coldwater est un film intéressant à voir avec de grands ados (14 ans minimum). Le réalisateur s'intéresse aux maisons de redressement pour mineurs, aux États-Unis, dans lesquelles des parents envoient leurs ados rebelles. Ces centres échappent à toute loi et tout contrôle et les jeunes garçons y subissent pendant des mois, voire des années, des violences physiques et psychologiques de la part de fous furieux payés très chers par les parents pour remettre leurs enfants sur le droit chemin. Le jeune comédien, avec ses faux airs de Ryan Gosling, est très convaincant. Un film dur et violent mais le réalisateur n'en rajoute pas.
Enfin New York Melody se laisse voir avec plaisir. J'aime bien Keira Knightley et Mark Ruffalo, il y a New York, une romance, une jolie musique… mais pas mal de clichés aussi. Once du même réalisateur était largement mieux. 

Un midi, avec Yann on a déjeuné au Petit Cambodge et leurs bobuns sont décidément les meilleurs de paris. Avec Raphaële, on aime bien déjeuner de temps en temps aux Minimes. Super formule le midi en semaine : plat (à la carte ou suggestions du jour) + café gourmand (14€). Le lieu est un peu m'as-tu-vu (ambiance Marais… En terrasse certains semblent venir se faire admirer, mais cachés derrière des lunettes de soleil) mais nous on regarde notre assiette et c'est drôlement bon : des plats aux portions généreuses et qui sentent bon le fait maison avec des petits ingrédients qui font la différence (les petits raisins secs dans la ratatouille)…. Les serveurs sont sympas comme tout.

Le 29 juin, on a failli courir en famille dans les jardins du Château de Versailles : 15 kms pour les parents, 3 kms pour les grands enfants et 400 m pour le petit chevalier de la famille.  Super programme, mais pas sous la pluie… on a dû renoncer à cette belle journée dans un endroit de rêve.

En juin, j'ai regardé quelques matches de foot, et même fait des échanges de cartes Panini au square.

…Et juillet est déjà là avec pas mal de boulot avant le grand départ mais aussi une petite semaine à Paris sans enfants (= vie de patachons).

Au théâtre :
*Akteon Théâtre, 11 rue du général blaise. Paris 11e
*Le mariage forcé, ne joue plus à l'Akteon, mais du 2 au 30 juillet au Théâtre de Verdure du Théâtre de Shakespeare, les mercredi, samedi & dimanche, 16h30 ou 17h. Renseignements ICI (7,5€ par personnes pour deux places achetées!). Par la Compagnie des Pitres Rouges

Se régaler : 
*Le Petit Cambodge, Paris 10e, voir ICI.
*Minimes, 36 rue de Turenne, Paris 4e

Au ciné :
*Albert à l'ouest, de (et avec) Seth MacFarlane. sortie le 2 juillet. A partir de 14 ans (pas trop avant car dialogues plutôt crûs)
*Coldwater, de Vincent Grashaw. sortie le 9 juillet
*New York Melody, de John Carney, sortie le 30 juillet.
*Hippocrate, de Thomas Liti, avec Vincent Lacoste, Jacques Gamblin, Félix Moati. sortie le 3 septembre.